Menu

Déglutition atypique

La façon d’avaler a un impact sur la dentition

Aussi appelée « déglutition infantile », « trouble myo-fonctionnel » ou encore « propulsion linguale », la déglutition atypique désigne une façon d’avaler qui n’est pas adéquate. Plus précisément, un enfant ou un adulte qui a une déglutition atypique pousse avec sa langue vers l’avant au moment d’avaler. Ceci a pour conséquence de perturber l’équilibre oro-facial et l’occlusion dentaire.

Dans plusieurs cas, la poussée de la langue entraîne des déplacements des dents. La déglutition atypique peut aussi entraîner des troubles d’articulation, tels que le sigmatisme interdental (ou « zozotement »).

Quand consulter ?

Quand l’enfant, l’adolescent ou l’adulte désire avoir une intervention orthodontique afin de replacer ses dents, l’orthodontiste ou le dentiste référent doit s’assurer qu’il n’y a pas présence de déglutition atypique. Si c’est le cas, le patient doit être rééduqué en orthophonie afin de corriger le patron moteur de la déglutition. Autrement, une fois les appareils hors-bouche, la langue continuera de pousser inadéquatement et déplacera à nouveau les dents.

LES SIGNAUX D’ALERTE  

  • Respiration buccale (bouche ouverte);
  • Lèvres pincées lors de la déglutition;
  • Langue visible lors de la prononciation des sons /t,d,n/ et/ou /s,z/;
  • Distorsions des sons audibles lors de la parole;
  • Incisives supérieures trop avancées.

Le rôle de l’orthophoniste

Une consultation en orthophonie permet d’abord de statuer s’il y a présence de déglutition atypique ou non. Ensuite, le patient bénéficie d’un suivi adapté à sa problématique, qui permettra de corriger le patron moteur de déglutition. Une fois la thérapie complétée, le patient peut entreprendre les traitements orthodontiques qu’il souhaite.