Menu

BÉgaiement et troubles de fluidité

Quand les mots ne coulent pas

Le bégaiement est un trouble de la parole qui apparaît chez certains enfants, généralement entre l’âge de deux et cinq ans. Chez plusieurs d’entre eux, les hésitations se résorberont avant qu’ils aient atteint l’âge de 5 ans; il s’agit alors d’un phénomène nommé «bégaiement transitoire». Les autres présenteront un bégaiement persistant qui risque d’avoir des répercussions importantes sur leurs habitudes de vie et sur leur estime de soi si un suivi n’est pas entrepris.

Plusieurs prédispositions génétiques sont impliquées dans le phénomène et font en sorte que ces individus possèdent un système de parole fragilisé. Le bégaiement peut se manifester par des répétitions de sons, de syllabes ou de mots, des prolongements de sons, des blocages, des ajouts de mots inutiles et un manque général de fluidité dans la production de la parole. Il  est souvent accompagné d’émotions négatives associées à certaines situations et d’un désir de les éviter.

Quand consulter ?

Plus le suivi est entrepris tôt, plus les résultats des thérapies s'installeront rapidement. Il est donc important de suivre attentivement l’évolution du problème dès les premiers signes de disfluidité. Toutefois, quel que soit l'âge, il n'est jamais trop tard pour débuter un traitement en orthophonie et voir des améliorations1.
1. Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec. (1998). Le bégaiement.

LES SIGNAUX D’ALERTE  

  • Il y a au moins un cas de bégaiement persistant dans la famille.
  • Le bégaiement persiste depuis au moins 4 mois, peu importe l’âge de l’enfant.
  • L’enfant est âgé de 5 ans ou plus et présente encore des hésitations dans sa parole.
  • L’enfant présente des mouvements associés à son bégaiement (par exemple : plissement des yeux, hochement de la tête, mouvement des bras…).
  • L’enfant évite de parler dans certaines situations ou présente de l’anxiété par rapport à sa parole.
  • Les hésitations sont accompagnées de tension (audible ou visible).

Le rôle de l’orthophoniste

Bien qu’il ne soit pas possible de différencier le bégaiement transitoire du bégaiement persistant lorsque l’enfant est très jeune, toutes inquiétudes par rapport à la parole d’un enfant justifient une consultation en orthophonie. En effet, l’orthophoniste pourra conseiller le parent par rapport aux attitudes et comportements à adopter avec un enfant qui bégaie et le guider dans les démarches à entreprendre selon l’évolution de la situation.